• Yoga & Education

    Le Yoga et l’Education 

     

      Yoga & Education

      

    Swami NIRANJANANANDA Saraswati 

    Extrait d’une conférence donnée à Vivekananda  Kendra

    Bangalore (Inde), le 25.12.1995

     

    L’ENSEIGNEMENT  : POUR LA PERSONNE OU  POUR ACQUERIR UN METIER ? 

    LE SAVOIR  MIS EN PRATIQUE SE TRANSFORME EN SAGESSE.

    LES PARENTS SONT NOS PREMIERS EDUCATEURS.

    ETABLIR UN ENVIRONNEMENT FAMILIAL PROPICE.

     

     

    DEUX FORMES D’EDUCATION 

    Le propos de cette séance, le yoga dans l’éducation, est sans aucun doute un sujet très important. Il est possible de distinguer deux formes d’éducation. L’une est dispensée par la société et peut être qualifiée d’enseignement destinée à l’exercice d’une profession. Dès notre plus jeune âge, nous sommes soumis à un apprentissage. Notre personnalité est entraînée, notre intellect et notre mental sont formés en vue d’une carrière ou pour avoir un métier. La formation que nous recevons dans notre famille, dans la société et dans les écoles est organisée en fonction du critère de l’excellence dans une profession. C’est pourquoi nous la qualifions d’enseignement orienté vers l’activité professionnelle. 

    Une autre forme d’éducation existe que nous pouvons appeler formation de la personne. Elle nous montre comment nous pouvons développer le côté humain de la personnalité. Cette éducation qui s’avère la plus importante fait actuellement défaut dans la société. En fait, je pourrais même dire qu’elle n’existe pas dans notre monde. Nous essayons de trouver une méthode qui nous permettra de nous épanouir, de développer notre nature et notre personnalité mais nous ne savons pas comment nous y prendre. Nous écoutons des discours sur la morale et les valeurs mais celles-ci restent extrêmement difficiles à intégrer dans notre vie parce que les samskaras (impressions subconscientes) fondamentaux n’existent pas. Ce type d’éducation est celui que le yoga tente d’offrir. 

     

    LE YOGA A L’ECOLE 

    Il est encourageant d’apprendre que plusieurs universités en Inde mettent en place des écoles de yoga afin d’introduire celui-ci dans le système d’enseignement supérieur. En novembre 1994, j’ai été invité en Europe pour parler devant un groupe de 300 universitaires, dont des spécialistes de l’éducation et un lauréat du prix Nobel, réunis près de Paris pour discuter du rôle futur du yoga dans les structures éducatives d’Europe occidentale. Ces universitaires de haut niveau étaient venus de 13 pays et durant trois jours, nous avons intensément discuté. Ont été prises certaines décisions finales et un programme a été établi en vue d’intégrer le yoga comme matière dans les programmes de formation. 

    Nous travaillons depuis un certain temps sur les systèmes éducatifs en Europe et en Amérique du Nord, ainsi qu’en Inde, et notre démarche consiste à enseigner le yoga aux professeurs pour qu’ils puissent le mettre en pratique dans le cadre de leur classe. Cinq minutes au début du cours et cinq minutes à la fin : une posture et un exercice de respiration seulement. Cette proposition a eu du succès et elle figure dans la nouvelle politique éducative du gouvernement indien qui a accepté d’introduire le yoga. Nous avons formé 2000 enseignants de collège et l’année prochaine, nous commencerons à former les professeurs de lycée de l’état du Bihar. Quelque chose est en train de changer dans le monde. Le yoga est une donnée qui commence à être admise comme faisant partie de l’éducation.  

     

    LE RAPPORT ENSEIGNANT / ENSEIGNE 

    Le second front de l’éducation est l’interaction entre le professeur et l’élève. Elle ne peut jamais être menée à bien si la relation reste purement intellectuelle. Dans le système traditionnel d’éducation yoguique, trois facettes de la personnalité sont prises en compte. Au niveau intellectuel, on nous enseigne certaines disciplines, on nous transmet des idées, on nous propose des concepts à assimiler, à comprendre et à discuter. 

    Le second aspect est le bien-être émotionnel : on nous apprend à ressentir, à expérimenter en nous-mêmes ce qui nous a été enseigné. Le troisième versant consiste à mettre en oeuvre ce que nous avons appris, de sorte que le savoir ne se limite pas à un concept livresque mais qu’il débouche sur des applications dans le vécu. Le savoir mis en pratique se transforme en sagesse. Tels sont les trois aspects de la personnalité humaine : savoir, sentiment et interaction. 

    A l’école, dans l’éducation, dans le système moderne d’enseignement, personne n’apprend aux élèves à expérimenter les choses en eux-mêmes, personne ne leur enseigne comment leurs connaissances peuvent prendre vie en eux. On ne nous explique pas comment mettre en oeuvre le savoir au sein de la société, d’une manière créatrice, constructive et positive. Et c’est là qu’intervient le premier front de l’éducation : celui du foyer et des parents. 

     

    LE RÔLE DES PARENTS 

    Nos premiers enseignants dans la vie, ce sont nos parents et l’environnement familial. Qu’importe ce qui est appris à l’école s’il n’y a aucun appui à la maison, si les parents ne soutiennent pas leurs enfants et s’ils ne sont pas capables de les encourager à appliquer ce savoir dans la vie. Alors, le savoir reste lettre morte ! Il ne peut que conduire à une plus grande ignorance. Qu’importe ce que nous pouvons enseigner à nos enfants, ce sera inopérant si l’appui de l’environnement n’existe pas. 

    Il nous manque la culture nécessaire pour soutenir et encourager la mise en place et le développement de la sagesse et de la connaissance. C’est pourquoi il est de la responsabilité de tous les parents de créer un environnement favorable pour que leurs enfants comprennent, assimilent et expriment dans la vie les valeurs et les concepts qu’ils ont acquis à l’école de façon intellectuelle. 

     

    LA DIFFICULTE DANS LA TRANSMISSION 

    Bien sûr, j’ai conscience du fait que nous-mêmes, nous n’avons pas reçu la formation et les samskaras adéquats dans notre vie. En raison de cette lacune, comment pouvons-nous transmettre ces samskaras à nos enfants ? Nos professeurs nous ont incité à une vie pleine et heureuse, les concepts nous ont été transmis mais lorsque nous rentrions à la maison, nous constations que nos parents ne suivaient pas vraiment ces idéaux. Nous éprouvions pour eux les sentiments les plus forts, les relations que nous avions avec eux étaient différentes et se plaçaient à un niveau non-intellectuel ; nous étions donc enclins à penser : « Oh ! Ce que j’ai appris n’a probablement aucun sens. Mes propres parents, les membres de ma famille ne les appliquent pas. » 

    C’est là que se situe la principale limite des systèmes éducatifs dans le monde. Quelle que soit la technique que vous enseignez, celle-ci n’aura aucun effet tant qu’un soutien adéquat ne sera pas installé dans l’atmosphère de la maison. 

    C’est pourquoi toute la culture doit changer. Les professeurs doivent faire l’effort de communiquer certaines idées aux enfants de sorte qu’en devenant adultes, ils puissent assurer à leurs propres enfants l’environnement qui convient. Tel doit être l’apport de l’éducation yoguique, non seulement enseigner des pratiques de yoga pour améliorer la mémoire, l’attention, la créativité, l’intellect, mais fournir aussi un samskara pour que dans l’avenir, quand ils seront grands, ils puissent soutenir à leur tour leurs propres enfants et ainsi changer la société des hommes, la rendre meilleure et plus éclairée. 

     

    SWAMI NIRANJANANANDA SARASWATI 

     Après avoir dirigé la Bihar School of Yoga, école fondée par Paramahamsa Satyananda en 1963 à Munger (Inde), il a inauguré en 1995 la Bihar Yoga Bharati, première université de yoga au monde. Cette université est basée à Ganga Darshan, le complexe résidentiel de Munger. Elle associe un apprentissage du Yoga Satyananda avec les préceptes de la vie d'ashram et un environnement appelé "Gurukul" où chacun est amené à expérimenter les voies du yoga et à acquérir des qualités qui sont profondément humanistes comme seva, le service, samarpan, le dévouement et karuna, la compassion.   

      

    CENTRE DE YOGA SATYANANDA DE L'AUBE 10210 CHESLEY

    Tél : 03.25.70.06.40. 

     

    Pour consulter notre site, cliquez ici :

    www.yogasatyananda-france.net

     

    Ou bien la page d'accueil du site en français :

    http://www.yogasatyananda-france.net/yogasatyananda-mainfr.php

     

    Liens utiles : 

    Les activités au Centre de Yoga de l'Aube

    Les livres et autres supports de pratique

    Nos principaux stages - formation en Yoga Satyananda :

    Pranayama

    Yoga Nidra

    Relaxation

    Méditation

    Nettoyages (shatkarmas)

    Stage d'été

    Nos pages d'informations sur les différents types de yoga :

    Hatha Yoga

    Raja Yoga

    Kundalini Yoga

    Karma Yoga

    Bhakti Yoga

    Jnana Yoga